Jardin et paysage

Le jardin au Japon exprime une tradition et une philosophie complexes.
Il serait hasardeux de les imiter. Pourtant, certaines de ses dimensions nous sont accessibles et utiles : « la représentation symbolique du monde ». Elle est symbolique par le changement d'échelle, et réelle par la présence des vrais arbres, de vrais rochers. Ils sont sacralisés dans des périmètres bien cernés et inaccessibles. La mer est représentée par une étendue d'eau, d'autres fois par une étendue de graviers modelés de vagues.
Nous ne recherchons pas à réaliser ces réductions d'échelles, elles font appel à des techniques complexes. Nous retiendrons que ces petits espaces sont composés en paysage, vivant au coeur des maisons. Nous retiendrons aussi qu'ils ne se parcourent que du regard et que leur maintien dans un cadre protégé, leur donne la dimension du sacré.
Elles sont, dans les parcours, aux rendez vous des rencontres.
Les grands espaces extérieurs feront, eux l’objet de compositions réglées depuis l’observatoire d’où nous les regardons: le séjour, la chambre, le lit, et non dans l’abstraction d’un dessin.
Les paysages « empruntés » au lointain : montagne ou mer, seront étudiée avec précision. Une trouée exacte du mur est nécessaire pour faire apparaître le paysage dans un cadrage idyllique.
Copyright © 2011-2016 - Développé par Gayar Ti' Tang